choisir son graphiste freelance
Temps de lecture : 6 min

Il peut être difficile de choisir le bon graphiste freelance qui sera en charge de vos projets. Pour vous aider, voici plusieurs critères et conseils qui vous permettront de faire votre choix.

Identifiez vos besoins

Avant de choisir un graphiste freelance, même si cela peut paraître évident, il est important de définir dans un premier temps vos envies et vos exigences.

Pour cerner vos besoins, vous pouvez vous poser les questions suivantes :

  • Pour votre activité, quels supports sont nécessaires pour communiquer ?
  • Quel style de logo aimez-vous (formes, typographie ou police d’écriture, couleurs…) ?
  • Quelles valeurs souhaitez-vous donner à votre entreprise ?
  • Quel budget voulez-vous consacrer à votre projet ?

Le graphiste freelance expérimenté va également être en mesure de vous conseiller, vous aiguiller dans votre stratégie de communication.

Consultez ses travaux sur son site

Vous recherchez un graphiste freelance dans votre ville et plusieurs résultats sont ressortis ? Vous pouvez alors consulter quelques sites de graphistes freelances pour vous donner une idée. En parcourant son site, vous découvrirez ses services et ses réalisations. Cela vous permettra d’avoir une vue d’ensemble sur le travail du graphiste et de vérifier que son style graphique correspond bien à ce que vous recherchez.

Méfiez-vous des graphistes indépendants n’ayant pas de site vitrine pour exposer leurs travaux, même débutant dans la profession. Un débutant aura toujours des travaux à présenter pour démarrer, même s’il ne s’agit que de travaux personnels.

Visualisez sa présence sur les réseaux sociaux

Les graphistes sont présents sur les réseaux sociaux. Vous pourrez alors les retrouver en saisissant généralement leur nom. En passant par leur site, vous y retrouverez aussi les liens vers leurs réseaux sociaux. Pour ma part, je suis présente sur LinkedinInstagramFacebookTwitter et Youtube.

Le graphiste peut aussi poster sur les réseaux sociaux des actualités, des conseils ou autres informations liées à son domaine. Certains graphistes vont également écrire des articles de blog qu’ils vont mettre en avant sur les réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux du graphiste font aussi partie de sa vitrine. Après avoir sélectionné quelques graphistes freelances de votre choix, n’hésitez pas à consulter leurs réseaux sociaux.

Instagram Fanny Dirrière
Instagram Fanny Dirrière

Vérifiez le style graphique du graphiste freelance

Vous avez parcouru son site, ses réseaux sociaux, voire même son blog ? Vous aimez ses travaux ? C’est plutôt bon signe ! ☺️ Vous avez pu voir si son travail vous plaisait. En effet, chaque graphiste à son propre style, sa « patte ». C’est selon moi un élément déterminant dans le choix du graphiste.

Contrôlez les avis de ses clients

Vous pouvez rechercher votre graphiste freelance sur Google dans un premier temps. En tant que professionnel, il a généralement construit une page Google avec une mise en avant de ses services, ses horaires, ses coordonnées, etc. et les avis de ses clients sont également présents sur la fiche Google.

Les avis et recommandations des clients vous permettront de vérifier la fiabilité du graphiste freelance. Le nom du gérant de l’entreprise qui a fait appel aux services du graphiste indépendant publie généralement en son nom. Ce qui vous permettra de vérifier la fiabilité de l’avis laissé sur le compte du graphiste. Si le graphiste répond à ses commentaires, positifs ou négatifs, cela est signe de professionnalisme.

Privilégiez son expérience plutôt que ses diplômes

En France, on a tendance à penser qu’un professionnel se juge aux diplômes. Ce phénomène est très présent en entreprise. Son diplôme remettra en cause son salaire et parfois même son évolution au sein de l’entreprise. Pour un graphiste freelance, la créativité et les connaissances techniques peuvent s’acquérir différemment.

En effet, le graphiste freelance est avant tout une personne autodidacte. Il est créatif de nature et va pouvoir mettre en application ses idées au travers des logiciels de graphisme.

Vous pouvez donc vous fiez à son parcours mais aussi vérifier son expérience dans le domaine au travers du réseau social professionnel LinkedIn et/ou de son site vitrine.

Contrôlez l’immatriculation du graphiste

Pour vérifier l’existence juridique du graphiste, vous pouvez dans un premier temps faire une recherche rapide sur les sites societe.com ou sirene.fr afin de vous assurer que le graphiste freelance soit bien enregistré.

Vous pourrez alors contrôler notamment :

  • L’état d’activité de l’entreprise,
  • La date de création,
  • Le statut juridique, généralement « entrepreneur individuel » (EI),
  • Le SIRET / SIREN présent également sur le site du graphiste,
  • Les coordonnées du graphiste, etc.

Prenez contact avec le graphiste

Le premier échange

Vous êtes plutôt confiant des informations collectées sur le graphiste ? Avez-vous quelques hésitations ? Rien de tel qu’un vrai échange pour parler de votre projet à votre graphiste.

L’échange peut se faire en présentiel, généralement au sein de votre structure ou dans un lieu extérieur, ou bien par téléphone ou par visio-conférence. Ce premier contact dure généralement 30 minutes à 1h. Parfois, cet entretien peut durer plus longtemps suivant le projet. Au préalable, vous pouvez lui envoyer un email expliquant brièvement votre projet afin de lui demander un rendez-vous pour échanger plus en détail sur vos besoins.

Pour ma part, j’utilise un système qui permet au client de m’envoyer un message tout en réservant un créneau pour prendre rendez-vous rapidement.

Contrôlez les tarifs du graphiste

Durant cet échange, profitez-en pour lui demander ses tarifs approximatifs. Vous pourrez alors vérifier que son tarif correspond à votre budget défini ou non. Comme vu dans mon précédant article, le graphiste freelance offre des tarifs compétitifs pour une qualité équivalente aux agences de communication.

Il est vrai que le critère des tarifs est important, mais il ne doit pas être l’élément déterminant de votre choix. En réalité, un prix élevé ne signifie pas toujours que la prestation sera de qualité. Méfiez-vous également des tarifs beaucoup trop bas. Ils pourraient cacher un manque de connaissance ou un manque d’expérience dans le domaine.

Contrôlez son expérience et son professionnalisme

L’expérience peut être contrôlée en lui demandant par exemple sa procédure de travail durant le projet. Ses explications doivent être claires et fluides. Vous ne devez pas ressentir d’hésitation durant l’échange. Les hésitations durant la conversation sont un signal d’alarme. Le graphiste doit être une personne sûre d’elle dans ses propos. Si des termes trop techniques surviennent durant l’échange, n’hésitez pas à lui demander des précisions. Le graphiste doit naturellement parler et se faire comprendre de tous.

Un graphiste freelance clair dans ses propos est signe de professionnalisme. Vous devez ressortir de cet échange rassuré et sans interrogation !

Les réalisations que vous avez pu découvrir sur son site ou encore sur les réseaux sociaux en amont reflèteront aussi son travail et son expérience dans le domaine.

Avoir un bon feeling avec le graphiste

Suite à ce premier contact, ses premiers échanges, vous devez ressentir une bonne alchimie entre le graphiste et vous.

Votre graphiste doit prendre le temps de vous écouter. Vous sentirez si votre projet l’intéresse ou non. Il doit vous posez des questions, même si votre projet est plutôt bien préparé de votre côté (on ne pense jamais à tout). Cette curiosité lui permettra de bien comprendre votre projet, d’estimer son temps de travail et vous proposer un devis.

Mettez en avant votre travail, vos recherches réalisés en amont. Le graphiste freelance va apprécier ce premier travail et votre rendez-vous sera plus productif.

Vous devez avoir également confiance en lui et être à l’écoute de ses conseils professionnels. Il pourrait vous proposer des solutions auxquelles vous n’auriez pas pensé ! ☺️

Une bonne relation et une bonne connexion sont le fruit de beaux projets. C’est un travail d’équipe avant tout ! Même après le projet, gardez ce lien est toujours agréable. Le graphiste freelance pourra lui aussi vous recommander en tant que professionnel.

Enfin, vérifiez votre devis avant de le signer

Le devis doit reprendre tous les points évoqués lors de votre échange. Ce devis doit être impérativement détaillé. On doit y retrouver notamment :

  • Les informations légales (SIRET, CGV, coordonnées…)
  • Le nombre de maquette pour l’ensemble de vos supports
  • Le nombre de retouches ou de révisions
  • Les dimensions suivant le projet
  • Le type de fichiers prévu pour la livraison

Pour conclure

Lorsque vous avez un projet, prenez bien le temps nécessaire pour faire des recherches sur l’activité du graphiste. Vous gagnerez ensuite en temps et en sérénité. ☺️

Demander un devis
Pour demander un devis, n’hésitez pas à prendre contact avec moi.
> Me contacter

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez le partager sur :

Rédigé par

Fanny Dirrière

Spécialisée depuis 2016 dans la conception des identités visuelles : logo, supports de communication, design des véhicules et des enseignes, création d'illustrations et supports pour les événements. Aussi experte dans le design des sites, interfaces web, jeux et applications.